Rhumatisme inflammatoire : Ce que vous devez savoir pour bien comprendre la maladie

Quand on vous parle de rhumatisme, savez-vous à quoi est-ce que l’on fait référence ? On vous parle souvent même plus précisément de rhumatisme inflammatoire.

Si vous avez envie d’en savoir plus sur ces douleurs rhumatismales, et même maladies, qui vous font mal aux articulations, on est là pour vous aider.

Il faut dire que les rhumatismes inflammatoires sont assez répandus auprès des populations âgées. Et ce, pour des raisons physiologiques.

Le sujet vous intéresse ? Ci-dessous, découvrez notre article qui vous explique l’inflammation rhumatismale. Mais aussi quels sont les facteurs et les causes possibles. Vous aurez ainsi toutes les clefs pour vous y retrouver le mieux possible dans la prise en charge de cette maladie inflammatoire qui peut se révéler extrêmement douloureuse.

Définition simple d’un rhumatisme

Si vous avez envie de mieux comprendre le rhumatisme inflammatoire chronique, sachez que c’est une inflammation des articulations qui va revenir par épisodes.

Mais au-delà des articulations, on sait que ce sont aussi les tendons ainsi que les ligaments qui peuvent être parfois touchés par l’inflammation en question.

Il existe évidemment différents types de rhumatismes qui sont assez différents. En l’occurrence, ici, c’est ce que l’on appelle les rhumatismes inflammatoires qui nous intéressent.

Quelle est la particularité de ce type de rhumatisme ? La forme inflammatoire n’est pas liée à l’âge. En fait, a contrario des rhumatismes dits dégénératifs qui sont consécutifs du vieillissement du corps, le rhumatisme inflammatoire (chronique ou non) peut potentiellement toucher tout le monde. Ou en tout cas, toutes les tranches d’âge. Côté causes, on a bien du mal à identifier des facteurs. On sait qu’il y a potentiellement des facteurs génétiques mais pas seulement.

Quels sont les symptômes du rhumatisme inflammatoire?

Savez-vous comment est-ce que vous pouvez reconnaître une forme de maladie rhumatismale inflammatoire ? On vous guide.

C’est assez simple. Puisque les symptômes sont les suivants :

  • Vous allez ressentir une douleur (modérée ou intense) dans les articulations (une seule ou plusieurs).
  • La douleur sera d’autant plus forte quand vous allez solliciter une articulation.
  • Vous avez une articulation gonflée (en plus d’être douloureuse ou pas, cela va dépendre des cas en réalité).
  • Et si en plus vous voyez que votre articulation est rouge, vous n’avez plus aucun doute possible. Il s’agit bel et bien d’une forme inflammatoire du rhumatisme.
  • De plus, vous allez aussi ressentir et expérimenter une raideur douloureuse mais surtout handicapante dans vos articulations. Concrètement, cela signifie que vous allez avoir des genoux raides par exemple (et vous imaginez les problèmes pour vivre normalement dans un tel contexte). Mais pareil dans le poignet, par exemple. Or, évidemment, si vous travaillez avec vos mains (dans une usine, dans l’artisanat ou tout simplement sur un ordinateur), c’est un réel handicap. Plus qu’une gêne.

Quels sont les traitements du rhumatisme inflammatoire ?

Une fois que vous avez posé un diagnostic sur les maux qui vous touchent, avec un médecin (généraliste dans un premier temps mais surtout un rhumatologue pour faire appel aux lumières d’un spécialiste), vous avez quelques solutions possibles.

En effet, si vous êtes touché, vous vous demandez sans aucun doute comment soigner rhumatisme inflammatoire ?

Sachez qu’en cas de rhumatismes inflammatoires chroniques, on va vous prescrire notamment un traitement à base de médicaments anti-inflammatoires évidemment mais aussi des anti-douleurs. Cependant, ce type de méthodes n’est que symptomatiques.

Si vous avez envie de faire le choix de traiter un rhumatisme inflammatoire qui est extrêmement douloureux, voyez avec un rhumatologue. Dans certains cas, on peut prescrire des opérations et des chirurgies.

Dans un premier temps, si les séances chez le kiné mais aussi les médicaments ne suffisent pas, alors vous pouvez notamment bénéficier d’injections de corticoïdes.

Or, sachez que ce type traitements est potentiellement préjudiciable à terme. Cela signifie que vous aurez notamment le risque de développer des problèmes de poids, par exemple. Mais aussi d’avoir des problèmes d’ostéoporose, etc.

Rarement, on pourra alors passer à des interventions chirurgicales plus poussées. Mais elles sont employées uniquement dans des cas bien particuliers.

En conclusion, si vous pensez souffrir d’une forme inflammatoire de rhumatisme, alors vous avez tout intérêt à vous tourner le plus rapidement possible vers un médecin.